HOME   À PROPOS   PHILOSOPHIE   BOUTIQUE   POINTS DE VENTE   CONTACT

Philosophie

R0001051.jpg

Véganisme et droit des animaux 

Le véganisme est l'opposition active à un système d'oppression qui considère les animaux comme des ressources pour les humains. Les végans s'opposent ainsi à la consommation de produits provenants des animaux : leur chair, leur sécrétions et les produits en contenant (lait, fromage, oeufs, miel), leur pelage ou peau (cuir, laine, fourrure, soie), et leur utilisation pour n'importe quelle forme de divertissement (zoo, cirque, équitation, corrida, etc).

IMG_7258.JPG

On peut prendre l'exemple de l'industrie laitière puisqu'il s'agit du cas qui nous concerne le plus directement à New Roots : dans l'industrie laitière, les vaches élevées pour leur lait sont inséminées de force chaque année, et leurs bébés leur sont enlevés dès la naissance. Elle sont donc enceintes et produisent du lait toute l’année durant et ce cycle se répète sans fin à chaque fois qu’elles donnent naissance à un veau.

Chaque veau est enlevé à sa mère dès la naissance ou quelques jours après. Parmi ces veaux, certaines femelles deviendront des vaches laitières à leur tour, tandis que le reste d’entre elles et les bébés mâles seront tués pour leur viande après quelques mois.

Beaucoup d’éleveurs biologiques ou locaux se vantent de traiter "leurs" animaux avec amour et compassion, et disent volontiers que leurs animaux sont heureux. En réalité, “bio” veut dire que les vaches sont nourries avec de la nourriture biologique et ne reçoivent pas d’antibiotiques ou d’hormones de croissance mais sont, quoi qu’il arrive, torturées et exploitées. Et chacun de ces animaux, qu’il vienne d’une ferme bio ou conventionnelle, finit dans le même abattoir.

Être vegan, c'est refuser activement de participer à la mise en esclavage et le meurtre en masse de milliards d’êtres sentients chaque année pour des raisons triviales - plaisir, habitude, mode ou divertissement. Cela ne constitue jamais une raison valable pour exploiter un autre terrien.

Refuser de prendre part à cela n’est pas extrême, c’est rationnel.

Les animaux non-humains constituent le groupe le plus oppressé qui n’ai jamais existé.

Regarder les autres espèces comme étant inférieures est une forme de discrimination appelée spécisme, et constitue la racine de toutes les autres formes de ségrégation sur terre. L’idée même que certaines vies comptent moins que d’autres nous permet de mépriser d’autres groupes comme les personnes de couleur, femmes, les homosexuels, etc.

Le véganisme est donc l’outil social et politique le plus efficace; c’est l’incarnation de la justice, en étant une arme de poids contre toutes les formes d’immoralité, en nous fournissant un pouvoir personnel et une émancipation qui nous permet de vivre en alignement avec nos valeurs.

Plus d'informations et de ressources ici.

 

ENVIRONMENT

Conspiracy Infographic

L'agriculture animale, en plus d'être une abomination en terme de droit des animaux, est un désastre environnemental.

L'élevage industriel est responsable pour 51% de toutes les émissions de gaz à effet de serre dans le monde. En comparaison, toutes les formes de moyens de transports réunies ne sont la cause que de 13% de ces émissions. Ainsi, adopter un régime végétalien permet de réduire de moitié son empreinte carbone.

L'élevage industriel utilise 1/3 de toute l'eau potable sur la planète et produit d'énormes quantités de déchets.

L'agriculture animale couvre 45% de la terre ferme de la planète, et est la cause majeure d'extinction d'espèces, de zones mortes dans les océans, de la pollution des eaux et de la destruction des habitats.

Comme exemple potent, le terrain requis pour un non-végétalien pour une année est de 18 fois la taille de celui requis pour un végétalien (674m2)

 

Plus d'informations et toutes les sources ici (en anglais).

 

santé

Les régimes végétaliens ont été approuvés par les organismes les plus qualifiés en nutrition tel que l'Organisation Mondiale de la Santé ou l'Organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture.

Une alimentation dépourvue de protéines animales a été reconnue comme la plus saine et la mieux adaptée au corps humain.

Les produits laitiers en particulier ont étés reconnus comme étant liés à beaucoup de conditions telles que les maladies cardiovasculaires, l'ostéoporose, différents types de cancer, le diabète, etc.

 

Plus d'informations sur nutritionfacts.org (en anglais).